eBulletin de la SFMS

Bulletin d'information - Avril 2010 - n°13

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de rédaction

Directeur de la rédaction : Jacques Buvat
Secrétaire de rédaction : Gilbert Bou Jaoudé
Directeur de la publication : Alexandre Gilbert
Membres : Patrick Bouilly, Christophe Bonnin, Pierre Desvaux, Marc Galiano

Sommaire

  • Le mot du Secrétaire Général
  • A travers la littérature

    Y a-t-il un lien entre le Syndrome des Jambes Sans Repos et la Dysfonction Erectile ?

    Quel est l'impact de la circoncision sur la transmission du VIH dans les pays occidentaux ?

    Priapisme secondaire à la prise d’antipsychotiques : le rôle de l’affinité aux récepteurs alpha adrénergiques

    L’absence de relations sexuelles au sein des couples chinois mariés de Hong Kong : où ces hommes font-ils l'amour ?

    Première confirmation d’un intérêt du traitement par la testostérone chez les hommes âgés « fragiles »

  • Echo des Congrès

    ISSWSH 2010

    - Nouveautés dans le domaine du traitement local  de la dyspareunie oestrogénoprive

  • A lire dans nos prochains numéros

Le mot du Secrétaire Général.

« C’est étonnant ! Ce n’est pas ce que j’ai lu sur Internet… »

Nombreux sont les patients qui nous consultent en ayant déjà cherché sur Internet des renseignements voire des solutions pour leurs problèmes sexuels

Dr Gilbert Bou Jaoudé

Certains nous en informent spontanément. Parfois c’est cette recherche sur Internet qui les a encouragé à consulter. D’autres n’en disent rien et comparent secrètement ou ouvertement notre discours à ce qu’ils ont pu lire sur le « web » !

Ce phénomène est loin d’être marginal. Se renseigner sur des problèmes de santé en visitant des sites ou des blogs de santé est devenu habituel : dans une enquête récente (réalisée par le Groupe d'Etude et de Recherche en Marketing de la Santé de l’université Pierre et Marie Curie) 60 % des personnes interrogées disent consulter régulièrement ces sites.  Il existe même un label  de qualité : l’HON ( Health On the Net ), délivré , en France, en collaboration avec la Haute Autorité de Santé (HAS).

Se renseigner d’abord sur Internet et, éventuellement, consulter ensuite est une attitude qui paraît particulièrement adaptée à la spécificité de la Santé Sexuelle. En effet, l’anonymat et la confidentialité d’Internet répondent parfaitement aux tabous et aux obstacles empêchant certains patients de consulter directement leur médecin ou un spécialiste de la Santé Sexuelle. Dans l’enquête citée ci-dessus, les principaux motifs pour lesquels les internautes consultent des sites de santé sont des sujets « peu avouables » : démangeaisons anales, mauvaise haleine… et problèmes sexuels ! Dans une autre étude suisse, des garçons âgés de 16 à 20 ans, expriment clairement qu'ils préfèrent rechercher sur Internet des informations sur leur problèmes sexuels et tenter de les résoudre seuls, plutôt que d’en parler avec quelqu’un, même un spécialiste… Cependant, ils seraient plus enclin à aller consulter s’ils estiment que leur problème est d’origine physique ou s’il se prolonge dans le temps.

Bref, nous ne pouvons pas nous permettre de négliger cette quasi-habitude qui s’installe dans nos sociétés et qui consiste à consulter Internet avant de nous consulter. En effet, cela a des conséquences directes sur notre activité quotidienne : qui n’a jamais eu à confirmer ou infirmer une information que le patient a obtenue par Internet préalablement à la consultation ? Qui n’a jamais été confronté à un patient hésitant voire sceptique face à notre discours « simplement »  parce qu’il est différent de celui qu’il a vu sur Internet ?…

Interroger le patient sur ce qu’il a pu lire à propos de la difficulté pour laquelle il nous consulte est devenu pour plusieurs d’entre nous une question standard de l’interrogatoire ! Cette question permet le plus souvent d’éviter un malentendu et d’aider le patient à retenir les informations justes et à se débarrasser de celles qui sont erronées.

En tout cas, de nos jours la question n’est plus de savoir si nous sommes « pour » ou « contre » les sites de santé et en particulier de santé sexuelle. Ces sites existent et se développent quel que soit notre avis ! La véritable question est de savoir comment éviter à un patient qui consulte Internet d’être abusé par des  informations erronées ? Nous n’avons pas  d'autre moyen que de continuer à développer des sites d’information de qualité sur la sexualité et ses dysfonctions. Ces sites doivent être bien évidemment destinés au grand public mais sans négliger les professionnels de santé non spécialistes de la santé sexuelle qui, comme tous les internautes, cherchent aussi des réponses et des solutions « sur le web ». Nous ne pouvons empêcher la diffusion d'informations erronées sur certains sites. Mais nous pouvons contrebalancer ces sites par d'autres plus objectifs et contrôlés par des professionnels du domaine sexuel. Nos patients auront ainsi plus de chance de trouver des informations correctes et désintéressées.

Il nous sera alors plus agréable d’entendre nos patients nous répondre « ah oui, je l’ai lu sur Internet » plutôt que « c’est étonnant ! ce n’est pas ce que j’ai lu sur Internet…).

Bonne lecture à tous nos fidèles Internautes !

Signature Dr Bou Jaoudé

A travers la Littérature

Maladies chroniques et sexualité

Y a-t-il un lien entre le Syndrome des Jambes Sans Repos et la Dysfonction Erectile ?
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l’analyse...

Infections Sexuellement Transmissibles

Quel est l'impact de la circoncision sur la transmission du VIH dans les pays occidentaux ?
Analysé par le Dr Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France

Lire l'article...

Troubles Sexuels Iatrogènes

Priapisme secondaire à la prise d’antipsychotiques : le rôle de l’affinité aux récepteurs alpha adrénergiques
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l’analyse...

Société

L’absence de relations sexuelles au sein des couples chinois mariés de Hong Kong : où ces hommes font-ils l'amour ?
Analysé par Alain Giami, Le Kremlin-Bicêtre, France
Lire l'article...

Andrologie

Première confirmation d’un intérêt du traitement par la testostérone chez les hommes âgés « fragiles »
Analyse par Jacques Buvat, Lille, France
Lire l'article...

Echo des congrès

Congrès 2010 de l'International Society for the Study of Women’s Sexual Health
Compte rendu par Jacques Buvat, Lille, France

  •  Nouveautés dans le domaine du traitement local  de la dyspareunie oestrogénoprive
    Lire l'article...


    Déja paru lors du précédent bulletin :
  • A propos des risques sexuels de la chirurgie réparatrice des prolapsus et des incontinences urinaires d’effort
    Lire l'article...
  • Projets d’actualisation du DSM IV TR en ce qui concerne les dysfonctions sexuelles féminines (DSM V)
    Lire l'article...
  • Présentations orales sélectionnées: études fondamentales et explorations
    Lire l'article...

Diapothèque

Retrouvez plus de 150 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

Prochains rendez-vous SFMS

Session en Français lors du 13ème congrés de l'ESSM
Malaga, Espagne, Dimanche 14 Novembre 2010



 

 

Agenda

8ème congrès de l'AMSQ/RMSQ
les 3 et 4 juin 2010, Montréal, Canada
http://www.rmsq.com

13th Congress of the European Society for Sexual Medicine
14 - 17 novembre 2010, Malaga, Spain
http://www.essm-congress.org

A lire dans nos prochains numéros

Congrès 2010 de l'International Society for the Study of Women’s Sexual Health

  • Nouveautés dans le domaine du traitement local de la dyspareunie oestrogénoprive

Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS

Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous ! 

Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr