eBulletin de la SFMS

Bulletin d'information - Janvier 2012 - n°25

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de rédaction

Directeur de la rédaction : Jacques Buvat
Secrétaire de rédaction : Gilbert Bou Jaoudé
Directeur de la publication : Alexandre Gilbert
Membres : Patrick Bouilly, Christophe Bonnin, Pierre Desvaux, Marc Galiano

Sommaire

  • Editorial
  • Editorial Scientifique

    Risques prostatiques de la testostérone : tout n’a peut être pas été dit !

  • Le mot du Secrétaire Général
  • Articles Originaux

    Aspects psychopathologiques des anéjaculations : analyse de quatre observations cliniques.
  • A travers la littérature

    A la recherche du point G : point final ?

    Que peut-on attendre d’un traitement cognitivo-comportemental administré par internet pour les dysfonctions sexuelles féminines ?

    Quel est l’impact des motivations pour les rapports sur la satisfaction sexuelle ?

    Confirmation de la nécessité d’un taux minimal de testostérone circulante pour une efficacité maximale des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type V dans le traitement de la dysfonction érectile.

    Y a-t-il plus de comportements sexuels à risque chez les filles vaccinées contre le Papillomavirus ?

    Le daggering, la danse qui casse les pénis jamaicains!

  • Echo des Congrès

    Comptes Rendus du XIVème Congrès annuel de la Société Européenne de Medecine Sexuelle.

  • Diapothèque

Editorial

Chers membres de la SFMS et autres sympathisants,

            A l'aube de 2012, permettez moi d'abord de vous présenter mes vœux les plus cordiaux pour cette nouvelle année: succès professionnels, et plus encore épanouissement personnel, sinon tout simplement bonheur. Mes vœux vont aussi à notre Société, qui aura huit ans en Juin, et à notre Bulletin Electronique, qui rencontre un succès croissant.

            Le congrès de la Société Européenne de Médecine Sexuelle (ESSM), qui s'est tenu à Milan du 1er au 4 Décembre, a connu un grand succès. On est certes loin de la grande époque où plus de 2000 congressistes s'y retrouvaient, mais à un moment où le soutien de l'industrie pharmaceutique s'est réduit comme peau de chagrin, réunir plus de 1200 participants est une véritable performance. Il faut dire que le programme était excellent. Ce numéro 25 du Bulletin électronique contient les premiers compte-rendus de ses sessions scientifiques. D'autres suivront.

            La session Francophone qu'a tenu la SFMS à l'occasion du congrès de Milan a elle aussi connu un franc succès. Le programme s'est confirmé très attractif, et plus de 60 personnes y ont assisté. Six pays étaient représentés parmi les orateurs et les modérateurs (dont l'Algérie, la Belgique et le Québec), et bien plus l'étaient dans l'audience. Le symposium sur l'orgasme et l'éjaculation au féminin, avec son invité vedette le Pr Stuart Brody, a particulièrement été l'occasion de discussions enflammées. L'essentiel de cette session SFMS sera rapporté dans les prochains numéros de notre Bulletin, et les diapositives des présentations figureront bientôt dans la partie de notre diapothèque réservée à nos membres à jour de leurs cotisations. La prochaine édition du congrès de l'ESSM se tiendra à Amsterdam, du 6 au 9 Décembre 2012, et la SFMS tiendra à cette occasion une nouvelle session scientifique, en plus de son Assemblée Générale. 

            Le congrès de la nouvelle Société Africaine de Médecine Sexuelle (ASSAM) qui s'est tenu dix jours plus tard à Dakar a aussi été un réel succès grâce à l'énergie des organisateurs et particulièrement du Pr Gueye, Président du congrès, et du Dr Jeanne Diaw. Bien sur pas à la même échelle que le congrès de Milan, car l'ASSAM est une Société tout juste refondée. Mais avec plus de 150 inscrits l'audience du congrès de Dakar, en très grande majorité Francophone, a dépassé en nombre celles de toutes les réunions antérieures des chapitres régionaux Africains de l'ISSM qui avaient précédé l'ASSAM. La traduction simultanée Français-Anglais était excellente, permettant aux auditeurs d'apprécier les conférences d'actualité données par différents orateurs internationaux.     La SFMS a eu au cours de ce congrès la responsabilité de l'intégralité de l'enseignement, d'une State of the Art Lecture sur les dysfonctions sexuelles féminines, et d'un symposium consacré aux mutilations génitales féminines. Ce symposium, comme celui sur les autres violences sexuelles faites aux femmes qui l'a précédé, ont compté parmi les moments les plus forts du congrès, culminant avec le magnifique exposé du Dr Pierre Foldés sur les progrès de la chirurgie de reconstruction génitale des femmes qui ont été victimes de ces violences.  Cette importante contribution à ce de la SFMS a été grandement appréciée. Elle a particulièrement reposé, outre sur moi-même, sur le Pr Smida, de Tunis, ainsi que sur les Docteurs Jeanne Diaw, Béatrice Cuzin et Pierre Foldés, que je remercie vivement Des compte-rendus, ainsi que les diapositives de certaines sessions du congrès de Dakar paraitront dans les colonnes de notre bulletin électronique, et sur le site de la SFMS.

            La SFMS a ainsi pu remplir de nouveau en cette fin d'année 2011 plusieurs des objectifs les plus importants qu'elle s'était fixé lors de sa création: faciliter les contacts entre praticiens Francophones de la Médecine Sexuelle et communauté scientifique internationale, tout particulièrement en organisant dans les grandes réunions internationales un espace de rencontre, d'échanges, et d'enseignement.    

            Le prochain rendez-vous de la SFMS est imminent, puisqu'il s'agira du symposium "La Dysfonction Erectile en 2012: aspects thérapeutiques et attitudes pratiques" co-organisé par la Société Francophone d'Angéiologie et la SFMS, qui se tiendra à Paris au pavillon Dauphine le Vendredi 27 Janvier à 11h, dans le cadre des Journées Internationales Francophones d'Angéiologie (JIFA). Nous vous y attendons!

 Jacques Buvat
Président SFMS

Dr Jacques Buvat

Pr Luiz Otavio Torres (Brésil)

Pr Stuart Brody (West Scotland Univ)

Dr. Hélène Dugrè (Montréal)

Pr Lamine Smida et Dr Béatrice Cuzin

Dr Jeanne Diaw

Pr Serigne Gueye

Monument de la Renaissance Africaine à Dakar
 

Editorial Scientifique

Risques prostatiques de la testostérone : tout n’a peut-être pas été dit !

par Jacques BUVAT, Lille, France.

Les relations entre testosterone (T) et cancer de la prostate (CaP) ont déjà fait couler beaucoup d’encre. Suite à l’article de Huggins et Hodges [1], qui avaient étudié en 1941 quelques hommes atteints de CaP métastasé chez qui la castration ou l’administration d’estrogènes, qui inhibent la sécrétion de T, avaient fait régresser le cancer, tandis que l’administration de T avait ensuite stimulé son évolution, le dogme a longtemps été que la testostérone était dangereuse pour la prostate, car elle pouvait stimuler l’évolution du CaP, sinon même sa formation. Ce alors que les études histo-pathologiques de prostates enlevées du fait d’hypertrophies apparemment banalement adénomateuses avaient montré qu’elles contenaient souvent des ilots de cellules cancéreuses, jusque dans plus de la moitié des cas après l’âge de 70 ans, même s’il n’était pas prouvé que ces cancers infracliniques aient tous un potentiel évolutif. On émettait donc des réserves quant à l’utilisation thérapeutique de la testostérone chez l’homme de plus de 40 ans, et tout antécédent de CaP, comme toute anomalie prostatique suspecte étaient considérés comme une contrindication absolue.

Au cours des deux dernières décennies, un courant « négationniste » s’est fait jour, emmené par le célèbre urologue Américain Abraham Morgentaler, amenant au contraire à nier presque tout risque prostatique au traitement par la testostérone [2]. Il est certain que l’examen attentif de la littérature ne trouve pas de preuve évidente d’un impact des taux circulants de T sur la survenue ultérieure d’un cancer de la prostate. Particulièrement une méta-analyse de 18 études prospectives n’a montré aucune corrélation entre taux sériques de T totale ou libre, de SHBG, ni des autres androgènes et estrogènes circulants, et incidence à moyen ou long terme du CaP, ou mortalité liée à ce cancer [3]. Il s’est aussi avéré que la testostérone plasmatique était souvent basse, et non pas élevée, chez les hommes chez qui on découvre un CaP, et ce d’autant plus qu’il s’agit d’une tumeur agressive, et/ou de mauvais pronostic [2]. De plus, jusqu’à présent les essais cliniques randomisés, en double insu contre placebo, de traitement par la T chez des hommes présentant un déficit en testostérone (DT), n’ont pas montré d’augmentation de l’incidence des CaP dans le groupe testostérone. [4,5]

Depuis une dizaine d’années, ces données rassurantes ont conduit certains urologues à s’enhardir jusqu’à prescrire un traitement substitutif par la testostérone chez les hommes qui avaient été traités pour CaP peu évolué, étaient considérés guéris, et présentaient un DT symptomatique. Une revue personnelle récente de la littérature trouvait sept études rapportant le suivi de tels hommes, traités précédemment par prostatectomie radicale, brachythérapie, ou

Lire la suite...

Le mot du Secrétaire Général.

Chers membres de la SFMS et autres lecteurs,

Je profite de ce premier numéro de l’année pour vous transmettre les vœux du Comité de Rédaction en espérant que 2012 vous apportera le bonheur dans le quotidien de votre vie personnelle et la réussite de vos projets et actions professionnels…

Dr Gilbert Bou Jaoudé

Nous souhaitons également à cette occasion vous remercier de votre fidélité et de vos nombreux témoignages d’encouragement pour le Bulletin de la SFMS. En nous exprimant votre intérêt à le recevoir et le lire vous nous récompensez des efforts régulièrement déployés pour vous transmettre les informations les plus récentes, pertinentes, utiles ou même ludiques dans ce domaine pour lequel nous nous sommes tous passionnés : la Santé Sexuelle.

Par ailleurs, il est important de vous rappeler de régler dès que possible votre cotisation 2012. Cela vous permettra de continuer à accéder aux zones réservées aux membres cotisants et, pour ceux qui choisissent la cotisation internationale, de continuer à recevoir le Journal of Sexual Medicine sans interruption.

Il est également important de vous signaler que la SFMS n’a pas majoré le tarif de ces différentes cotisations malgré la majoration de celles de l’ESSM et ISSM. Nous espérons ainsi permettre au plus grand nombre d’entre vous de continuer à être membre des sociétés internationales à un coût peu élevé. Enfin, je rappelle à toutes les personnes déjà membres de l’ISSM ou ESSM via une autre société scientifique et qui souhaitent accéder à la lecture de la totalité de notre Bulletin, qu’une cotisation minorée leur est possible (retrouvez tous ces détails sur la page d’inscription de notre site : http://www.sfms.fr/prod/system/main/index.asp?page=/prod/super/members/member_payone.asp&member=me)

Pour toute information complémentaire concernant votre inscription n’hésitez pas à nous écrire à bulletin@sfms.fr.

Bonne lecture !

Articles Originaux

Aspects psychopathologiques des anéjaculations : analyse de quatre observations cliniques.
Aïda Sylla, Ndèye Dialé Ndiaye-Ndongo, Lamine Fall, Serigne Maguèye Guèye, Momar Guèye
Lire l'article...

Sylla Aïda

A travers la Littérature

Santé Sexuelle Féminine

A la recherche du point G : point final ?
Analyse par Odile Buisson, Saint-Germain-en-Laye, France
Lire l'article...

Que peut-on attendre d’un traitement cognitivo-comportemental administré par internet pour les dysfonctions sexuelles féminines ?
Analyse par Jacques BUVAT, Lille, France
Lire l'article...

Retrouvez les autres textes de cette rubrique

Odile Buisson

Psychologie

Quel est l’impact des motivations pour les rapports sur la satisfaction sexuelle ?
Analyse par Jacques Buvat, Lille, France
Lire l'article...

Retrouvez les autres textes de cette rubrique

Dr. Jacques Buvat

Andrologie

Confirmation de la nécessité d’un taux minimal de testostérone circulante pour une efficacité maximale des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type V dans le traitement de la dysfonction érectile.
Analyse par le Dr Dany Jawhari, Dijon, France
Lire l'article...

Retrouvez les autres textes de cette rubrique

Dr. Dany Jawhari

Infections Sexuellement Transmissibles

Y a-t-il plus de comportements sexuels à risque chez les filles vaccinées contre le Papillomavirus ?
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l'article...

Retrouvez les autres textes de cette rubrique

Dr. Gilbert BouJaoude

Faits extraordinaires, humour et Médecine Sexuelle

Le daggering, la danse qui casse les pénis jamaicains!
Par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l'article...

Echo des congrès

Comptes Rendus du XIVème Congrès annuel de la Société Européenne de Medecine Sexuelle.
Milan, Italie, du 1er au 4 décembre 2011.
Par Jacques Buvat, Lille, France
Lire le premier compte rendu...

Retrouvez prochainement les présentations de la session SFMS au congrès de l'ESSM à Milan !

Vous pouvez retrouver l'ensemble des compte-rendu des congrès sur notre site, dans la rubrique Echo des congrès

Milano  

Diapothèque

Retrouvez plus de 160 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

Prochains rendez-vous SFMS

  • Paris, France, Vendredi 27 Janvier 2012
    Symposium joint avec la Société Française d'Angéiologie (SFA), (26-28 Janvier 2012) au cours des Journées Internationales Francophones d'Angéiologie (JIFA) "La Dysfonction Erectile en 2012: Aspects thérapeutiques et attitudes pratiques". Vendredi 27 Janvier 2012, 11:00-12:45

    Lire le programme...

  • Lyon, Samedi 24 Novembre 2012
    Symposium, co-organisé par la Société Francophone de Médecine Sexuelle et le Groupement pour l'Etude de la Ménopause et du Vieillissement (GEMVI) sur "Vieillissement et Sexualité", au cours du 3ème congrès du GEMVI qui se tiendra les 23 et 24 Novembre 2012 à l'Espace Tête d'Or à Lyon-Villeurbanne.
  • Amsterdam, Hollande, Jeudi 6 Décembre 2012
    Symposium en Français au cours du XVème congrès de la Société Européenne de Médecine Sexuelle (ESSM).

  • Lille, France, Vendredi 22 et Samedi 23 mars 2013
    Le Préjudice Sexuel
    Congrès de la Fédération Française des Associations de Médecins Conseils Experts (FFAMCE) Organisé par l'Association des Médecins Experts en dommage corporel (AMEDOC) Flandres Artois Picardie en partenariat avec la Société Francophone de Médecine Sexuelle
Amsterdam  


Agenda

64èmes Journées Internationales Francophones d'Angéiologie (JIFA)
le 27 Janvier 2012
Contact : Dr Patrick Bouilly

12° Meeting of the International Society for the Study of Women's Sexual Health (ISSWSH),
19-22 Février 2012, Jerusalem, Israel
ISSWSH 1100 East Woodfield Road, Suite 520 Schaumburg, IL 60173, USA
Tel. +1 847 51 77 225
Fax. +1 847 51 77 229
Mail. isswsh@wjweiser.com
Web www.isswsh.org

Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS

Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous ! 

Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr