eBulletin de la SFMS

Bulletin d'information - n°35
Mai / Juin 2013

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de rédaction

Directeur de la rédaction : Gilbert Bou Jaoudé
Directeur de la publication : Alexandre Gilbert
Membres : Patrick Bouilly, Christophe Bonnin, Nathalie Dessaux, Pierre Desvaux, Marc Galiano, Armand Lequeux

Sommaire

  • Editorial
  • WISH : Pétition en faveur de la santé sexuelle des femmes
  • A travers la littérature

    Vestibulodynie provoquée: de nouvelles pistes incitent à intégrer le partenaire à la prise en charge

    Sexualité du post-partum: à la recherche des facteurs prédictifs de la reprise des rapports.

    L'exercice physique permet de maintenir une activité sexuelle chez les patients traités par privation androgénique pour cancer de la prostate

    Puissance prédictive de la dysfonction érectile vis-à-vis des évènements cardiovasculaires et de la surmortalité: nouvelle méta-analyse des études prospectives incluant plus de 90000 hommes

    Contribution de la méditation "Mindfulness" à l'amélioration de la fonction sexuelle féminine après cancer gynécologique.

    Les abus sexuels ne concernent pas que les filles

  • Echo des Congrès

    Congrès biennal de l'International Society for Sexual Medicine
    -
    Sélection de 17 communications orales consacrées à la  Santé Sexuelle Masculine (sessions Aspects fondamentaux, Cancer et sexualité, Traitement médical de la dysfonction érectile, Epidémiologie, Divers)
    - Podium sessions V et VII consacrées à la Santé Sexuelle Féminine

    International Society for the Study of Women’s Sexual Health
    -
    Syndrome d'excitation génitale persistante, ou "Restless Genital Syndrome"?
    - Les céphalées coïtales
    - L'orgasme vaginal 

  • Diapothèque

Editorial

Sexiste la médecine sexuelle?

Est-il excessif de considérer que la médecine sexuelle est née avec les injections intra caverneuses et le Viagra ? Oui, sans doute, mais cependant..! Je crois que nous serions nombreux à donner cette réponse ambigüe qui cache une réalité objective : la dysfonction érectile a pris ces deux dernières décennies une place considérable et parfois exclusive dans les activités scientifiques, les congrès et les publications de cette jeune discipline qu'est la sexologie médicale.

Et voici que l'éjaculation précoce prend le relais avec la mise à disposition de la dapoxétine. Encore une dysfonction masculine ! Pendant ce temps, l'approche médicamenteuse des troubles sexuels féminins piétine : retrait du patch à la testostérone et blocage de la flibansérine. Bien entendu, la fonction sexuelle féminine est moins explicite, moins mesurable, et elle garde la réputation d'être à ce point noyée dans son versant relationnel qu'il est bien difficile d'y appliquer des critères objectifs. Cet a priori entretient à la fois les difficultés des patientes à exprimer leurs plaintes et les réticences du corps médical à les entendre.

Lorsqu'un homme diabétique souffre de difficultés érectiles, il trouve le plus souvent les mots pour le dire et il bénéficie généralement d'une écoute attentive de la part de son médecin. Après avoir interrogé les facteurs de stress éventuels, celui-ci lui demandera d'être plus vigilant dans son hygiène de vie et son équilibre glucidique. Il lui proposera sans doute une aide médicamenteuse (ipde5).         

Une femme diabétique peut parfaitement souffrir d'un déficit de la phase d'excitation suite à une neuropathie et/ou une artériopathie liées à l'évolution fâcheuse de sa maladie. Comment pourra-t-elle le signaler autrement que par une plainte imprécise ( J'ai quelques soucis du côté de ma sexualité...) et que recevra-t-elle comme aide de son médecin ? Il risque bien de la renvoyer à ses difficultés psychologiques ou sociales, à son mal de vivre au féminin... On peut parfaitement faire la même analyse à propos de la sclérose en plaques. Les atteintes objectives de la sensibilité génitale et de la réponse à l'excitation sont trop souvent portées au seul compte des difficultés psychologiques et relationnelles qu'entraine cette maladie.

On pourrait multiplier les exemples. Il ne s'agit pas de nier l'importance considérable des facteurs psychologiques, relationnels et sociaux dans les dysfonctions sexuelles féminines, mais d'oser voir qu'il nous arrive de cacher notre ignorance scientifique et notre impuissance médicale derrière une psychologisation abusive. Pourtant la femme est un homme comme un autre et elle a parfaitement le droit d'attendre d'une société scientifique comme la nôtre une attention particulière pour lutter contre la discrimination sexiste dont elle est trop souvent victime.

Pr Armand Lequeux, Louvain, Belgique.

WISH : Pétition en faveur de la santé sexuelle des femmes

Jacques Buvat et Odile Buisson

Sans que nous nous soyons le moins du monde concertés avec le Pr Lequeux, cet appel à pétition rejoint le thème de son éditorial. C'est en Mars 2013 que l'International Society for Women's Sexual Health (ISSWSH ) a lancé, au cours de son congrès annuel, la pétition WISH que nous vous proposons de signer en ligne...

Dr Odile Buisson

Lire l'intégralité de la communication et acceder à la pétition WISH...

A travers la littérature

Santé Sexuelle Féminine

Vestibulodynie provoquée: de nouvelles pistes incitent à intégrer le partenaire à la prise en charge
Analyse de Sandrine Atallah, Beyrouth, Liban
Lire l'article...

Dr Sandrine Atallah

Sexualité du post-partum: à la recherche des facteurs prédictifs de la repris des rapports.
Analyse d'Armand Lequeux, Ottignies, Belgique
Lire l'article...

Dr Lequeux

Andrologie

L'exercice physique permet de maintenir une activité sexuelle chez les patients traités par privation androgénique pour cancer de la prostate
Brève de Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire la brève...

Dr Bou Jaoude

Dysfonction érectile

Puissance prédictive de la dysfonction érectile vis-à-vis des évènements cardiovasculaires et de la surmortalité: nouvelle méta-analyse des études prospectives incluant plus de 90000 hommes
De Christophe BONNIN, Nice, France et Patrick BOUILLY, Cergy-Pontoise, France
Lire l'article...

Drs Christophe Bonnin & Patrick Bouilly

Psychologie

Contribution de la méditation "Mindfulness" à l'amélioration de la fonction sexuelle féminine après cancer gynécologique.
Par Nathalie Dessaux , Rennes, France
Lire l'article...

Nathalie Dessaux

Société

Les abus sexuels ne concernent pas que les filles
par Jacques BUVAT, Lille, France.
Lire la suite...

Jacques Buvat

Echo des congrès

Congrès biennal de l'International Society for Sexual Medicine

Sélection de 17 communications orales consacrées à la  Santé Sexuelle Masculine (sessions Aspects fondamentaux, Cancer et sexualité, Traitement médical de la dysfonction érectile, Epidémiologie, Divers)

Podium sessions V et VII consacrées à la Santé Sexuelle Féminine

Comptes rendus par Jacques Buvat

International Society for the Study of Women’s Sexual Health

Syndrome d'excitation génitale persistante, ou "Restless Genital Syndrome"?

Les céphalées coïtales

L'orgasme vaginal

Comptes rendus par Jacques Buvat

 

Diapothèque

Dernières adjonctions...

Actualités du diagnostic et du traitement du déficit en testostérone chez l’homme

Ou en sommes nous des infections sexuellement transmissibles et des comportements à risque ?

Retrouvez plus de 200 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS

Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous !

Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr