eBulletin de la SFMS

Bulletin d'information - n°38
Janvier / Février 2014

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de rédaction

Directeur de la rédaction : Jacques Buvat
Directeur de la publication : Alexandre Gilbert
Membres : Gilbert Bou Jaoudé, Patrick Bouilly, Christophe Bonnin, Odile Buisson,
Nathalie Dessaux, Pierre Desvaux, Marc Galiano, Armand Lequeux

Editorial

« L’expérience ne se trompe jamais, ce sont nos jugements qui se trompent »
Leonard de Vinci

Chers membres de la SFMS et autres lecteurs,

Ce numéro du Bulletin d’Information de la SFMS vous parvient avec du retard suite à quelques difficultés passagères et maintenant résolues. Nous vous prions de nous en excuser et vous assurons que nous rattraperons ce retard dans les prochains mois afin que vous ayez le nombre habituel de Bulletin.

 

Mais malgré cet incident, nous avons quelques bonnes nouvelles à partager avec vous :

- La première concerne notre site Internet www.sfms.fr dont la fréquentation ne cesse d’augmenter d’année en année. De plus, son contenu est régulièrement utilisé, à titre d’information continue bien sûr, et aussi dans la préparation de textes, de présentations, et de mémoires d’étude. Nous-nous réjouissons de cette utilisation variée et vous encourageons à la poursuivre. En effet, participer à la diffusion de nos connaissances et de leur évolution est l’un de nos principaux objectifs.

- Cette progression ne concerne pas uniquement la fréquentation de notre site Internet mais aussi le nombre des membres de la SFMS qui a encore augmenté cette année ! Et au-delà de cette augmentation, nous sommes ravis de constater que nos membres sont de spécialités et de pays de plus en variés ce qui nous permet de développer davantage l’esprit de la SFMS pour qu’elle reste « le point de rencontre à parité de spécialistes et praticiens des différentes disciplines concernées par le champ de la sexualité. Un espace complémentaire et francophone de recherche, de réflexion scientifique, d’enseignement, largement ouvert sur la communauté scientifique internationale, pour y diffuser plus largement l’expression d’une réflexion différente. » J’en profite pour remercier chaleureusement tous les membres qui nous renouvellent leur fidélité depuis plusieurs années et pour souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux membres (étudiants, praticiens ou experts) qui découvrent notre société !

- Et c’est dans cet esprit d’ouverture que la SFMS a récemment établi deux nouveaux contacts privilégiés : le premier avec l’AFTCC (Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive ) que vous êtes nombreux à connaître et le second avec la MESSM (Meadle East Society for Sexual Medicine). Ces contacts ont été d’autant plus logiques à établir que plusieurs membres de notre Conseil d’Administration sont également membres de l’une ou l’autre des ces sociétés savantes. Ces relations privilégiées devraient se concrétiser prochainement par des actions qui seront toutes orientées vers le développement des échanges scientifiques et l’enrichissement de nos connaissances mutuelles. Nous ne manquerons pas de vous en informer.

Je vous renouvelle nos excuses concernant le retard dans la diffusion de ce numéro et vous laisse profiter de son contenu : des analyses d’articles bien sûr, mais aussi deux compte-rendus passionnants du congrès de l’ISSWSH par Odile Buisson ainsi que deux nouveaux diaporamas au contenu très utile à la pratique de la « sexologie », par notre trésorière, Nathalie Dessaux

Et vous commencerez sûrement la lecture de ce Bulletin par celle du Billet d’Humeur de notre Secrétaire Général, Armand Lequeux. En tout cas, je vous le conseille ! Ce texte vous permettra de comprendre pourquoi la SFMS ne se contente pas de vous rapporter des traductions ou des résumés d’articles mais des analyses critiques de ces articles, ponctuées de commentaires utiles pour une interprétation objective…

Bonne lecture !

Billet d'humeur

Nous savons tous, évidemment, que du point de vue des sciences humaines nous vivons dans un mode complexe ouvert aux multiples interactions entre les causes et les effets et non pas dans un système fermé qui permettrait d’isoler quelques variables précises et d’en observer les liens. Nous savons aussi qu’une corrélation positive entre A et B n’établit pas, a priori, une causalité réciproque entre ces deux éléments. Il n’y a aucune raison valable pour que ces évidences cessent de l’être lorsqu’on aborde la sexualité humaine et pourtant…

bijection

Puisqu’il s’agit ici d’un billet d’humeur, je me permettrai de manifester la mienne devant le nombre impressionnant de publications qui s’intitulent The Effect of Sexual Activity on… et qui semblent faire fi de ces précautions lorsqu’elles concluent qu’une activité sexuelle régulière et fréquente favorise la santé mentale, la durée de vie, l’état des articulations, du cœur, de la prostate ou du périnée, l’estime de soi et la satisfaction conjugale ainsi qu’un salaire supérieur à la moyenne. Il suffirait de renverser le lien de causalité pour se poser la question de l’influence de la santé psychique ou physique sur la fonction sexuelle et il conviendrait d’évoquer l’existence potentielle de facteurs confondants qui influencent à la fois la santé, le bonheur et la sexualité, mais certaines de ces publications semblent réticentes à s’imposer cet exercice mental alors qu’elles font appel par ailleurs à des moyens considérables et à de puissants logiciels de calculs statistiques.

Allez bon, rien de grave, ça fait toujours du bien de vérifier qu’il est préférable d’être jeune, riche et en bonne santé que vieux, pauvre et malade

Pr Armand Lequeux, Université de Louvain, Belgique.


Réaction de Nathalie Dessaux, Rennes, France

Je suis tout à fait d'accord avec l'analyse d'Armand Lequeux et me permet de le compléter par ce que je constate d'un paradoxe entre :

  •  La valorisation manifeste de la sexualité dans ces publications écrites : faites l'amour, c'est bon pour la santé. Et bien sûr, avoir une bonne santé (mentale, physique), c'est bon pour faire l'amour...
  • Et la réalité clinique de nos patients toujours enfermés dans un discours intérieur fait d'interdits.

Et on sait à quoi mènent les discours paradoxaux... À l'immobilité ! La recherche sur la sexualité reste un élément fondamental pour nourrir notre efficacité de prise en charge. Dans le cadre de nos consultations cependant, il s'agit de cesser de discourir (langage) pour valoriser les apprentissages des savoir-faire comportementaux (changements par ancrage dans le corps). Nos ancêtres sexologues, Masters et Johnson bien sûr avec le Sensate Focus et d'autres comme Lonnie Barbach avec ses groupes de femmes pré orgasmiques avaient finalement tout compris.

Osons le passage à l'acte de l'apprentissage. La sexologie dispose aujourd'hui de nombreux outils qui nous permettent d'aider nos patients à sortir du discours intérieur pour valoriser les sensations corporelles et développer de nouveaux apprentissages.

Partagez vous aussi vos réactions en nous écrivant à bulletin@sfms.fr

 

A travers la littérature

Santé Sexuelle Féminine

A propos de l'impact du Sildénafil sur l’engorgement génital des femmes présentant un trouble de l’excitation sexuelle
Analyse par Odile Buisson, St Germain en Laye, France et Jacques Buvat, Lille, France

Lire l'article...

 

La vestibulodynie provoquée et son évolution spontanée
Analyse par Armand Lequeux, Université de Louvain, Belgique.
Lire l'article...

 

Andrologie

Dysfonction Erectile après Résection Trans-Urétrale de la Prostate : seul l’âge serait un facteur de risque ?
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France

Lire l'article...

   

Traitements pharmacologiques

Pharmacothérapie et Recherche Fondamentale dans le domaine des Dysfonctions Sexuelles Féminines : Avons-nous des modèles animaux fiables ?
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France

Lire l'article...

   

Faits extraordinaires, humour et Médecine Sexuelle

Messieurs, vous voulez être performant sexuellement : buvez du jus d’oignon frais !
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France

Lire l'article...

   

Echo des congrès

International Society for the Study of Women’s Sexual Health

14 Février 2014, San Diego

Compte-rendu par Odile Buisson , France

Diapothèque

2 nouvelles présentations ont été ajoutées à la diapothèque !

Distraction Cognitive dans la Sexualité : fonction et enjeux

Le Mindfulness - Vivre se Sexualité en Pleine Conscience

Présentations de Nathalie Dessaux, Rennes, France

 

Retrouvez plus de 220 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

Revue de livre

On ne connaît pas complètement une science tant qu'on n'en sait pas l'histoire.
Auguste Comte, Cours de philosophie positive, 1830-1842

L'histoire vraie de William Masters, gynécologue, et Virginia Johnson, son assistante libérée, tous 2 pionniers de la recherche sexuelle. Ensemble, ils étudient scientifiquement les comportements sexuels, en particulier ceux de la femme, et cherchent à découvrir les secrets du désir et de l'orgasme...

Cette série américaine est l'adaptation télévisée de la biographie de Masters et Johnson rédigée par Thomas Maier : "The Life and Times of William Masters And Virginia Johnson, the Couple Who Taught America How to Love". Au delà de la superbe reconstitution de l'Amérique de la fin des années 60, elle illustre parfaitement le caractère novateur, provocateur et tout à la fois scientifique des tout premiers sexologues.

Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS

Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous !

Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr