eBulletin de la SFMS

  Bulletin d'information - n°42
  Janvier / Février 2015

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de rédaction

Directeur de la rédaction : Gilbert Bou Jaoudé
Secrétaire de rédaction : Nathalie Dessaux
Directeur de la publication : Alexandre Gilbert
Membres : Patrick Bouilly, Christophe Bonnin, Odile Buisson,
Pierre Desvaux, Marc Galiano, Armand Lequeux

  Editorial

Chers membres de la SFMS et autres lecteurs, .

En premier lieu je vous présente mes vœux les plus amicaux pour cette nouvelle année. Je sais que pour plusieurs membres de la SFMS, l’année 2015 a commencé par des blessures à l’âme et je profite de ce 41ème numéro du Bulletin pour leur exprimer notre chaleureux soutien.

Après les vœux, une double invitation :

La première est une invitation à participer aux symposiums que tiendront la SFMS et l’AIUS au cours du congrès de l’ESSM à Copenhague. En effet, nous avons le plaisir d’organiser conjointement avec l’AIUS un symposium en français (le 5 février à 15h30) et un autre en anglais (le 6 février à 10h30). Cette collaboration amicale entre la SFMS et l’AIUS nous permettra à tous de mieux profiter de la richesse scientifique de ces deux sociétés actives. Vous trouverez dans ce Bulletin, à la rubrique Agenda, le programme scientifique des deux sessions. Et pour ceux et celles qui ne pourront pas se rendre à Copenhague en Février, nous vous rapporterons un compte-rendu de l’essentiel de ces symposiums dans les prochains numéros du Bulletin.

La seconde invitation est à lire et voyager dans les rubriques de ce 41ème numéro au contenu aussi riche que varié. Vous y trouverez des articles utiles pour votre pratique quotidienne et d’autres pour la réflexion sur cette pratique. J’en profite pour remercier l’ensemble des auteurs, de ce numéro et de tous les autres numéros du Bulletin, pour leur contribution amicale.

Enfin, je rappelle à tous les retardataires de renouveler leur cotisation annuelle pour continuer à accéder à l’ensemble des textes du Bulletin et du site de la SFMS et j’invite tous nos lecteurs à ne pas hésiter à nous rejoindre (l’ensemble des modalités d’inscription ou de renouvellement de cotisation sont disponibles sur notre site internet et vous sera prochainement rappelé par un courriel séparé)

Bonne lecture !

  Billet d'humeur

Plaidoyer en faveur de l’abolition des préliminaires !

 Vous aurez deviné, je présume, que le titre quelque peu provocateur de ce billet d’humeur n’est pas destiné à réveiller le copulateur machiste qui, paraît-il, sommeille dans le plus raffiné des amants, mais à nous permettre d’interroger ce qui nous paraît trop souvent comme une évidence.

 

Laissons donc dormir ce macho et réfléchissons aux motivations et aux conséquences de ce diktat contemporain qui met en avant l’impérieuse nécessité des préliminaires dans une relation sexuelle. On comprend parfaitement l’origine de cette insistance normative. Les préliminaires tendent à éviter la réalisation d’un acte qui serait plus du côté du viol que de la rencontre, ils favorisent la synchronisation des états d’excitation et permettent aux femmes qui ont parfois (pas toujours !) besoin d’un préchauffage pour atteindre leur rendement optimal de rejoindre les hommes qui sont parfois (pas toujours !) des moteurs turbo surcompressés qui démarrent au quart de tour. Par surcroît, les préliminaires tendent à favoriser un épanouissement sexuel qui implique des personnes dans leur globalité sans les réduire à leur génitalité, ils favorisent également l’inventivité et la personnalisation d’un acte qui, sans eux, pourrait devenir une routine stéréotypée et répétitive.

Rien que des avantages, donc ? Sauf qu’il pourrait s’agir d’une façon subtile et paradoxale d’affirmer que, en réalité, c’est toujours bien la pénétration, et elle seule, qui compte vraiment dans la conception contemporaine de l’hétérosexualité. Si nous développons une métaphore gastronomique, vous conviendrez, je pense, que les zakouski et autres amuse-gueules ne sont là en général que pour ouvrir nos appétits en faveur du plat de consistance qui, seul, donne vraiment sens au repas. Pas de plat principal, pas de vrai festin autour de la table. Pas de pénétration péno-vaginale avec éjaculation, pas de vraie relation sexuelle ? Cet épisode politico-gaudriolesque commence à dater un peu, mais vous vous souvenez sans doute que Bill Clinton a soutenu devant une commission d’enquête qu’il n’avait pas eu de rapport sexuel avec Monika Lewinsky puisque il n’y avait pas eu de pénétration vaginale. Avec un pareil raisonnement, certaines jeunes filles considèrent qu’elles sont toujours vierges, alors qu’elles ont connu avec plusieurs partenaires toutes les configurations géométriques qu’autorisent les lois de la physique appliquée, mais pas la pénétration vaginale.

Il ne s’agit pas d’abandonner tout ce qui se pratique avec bonheur dans nos alcôves contemporaines sous le vocable de préliminaires, mais d’oublier cet aspect réducteur pour considérer que toute rencontre charnelle dans le désir et l’excitation, avec ou sans orgasme, avec ou sans pénétration, est un acte sexuel complet, conséquent et porteur du sens que les partenaires voudront bien lui donner. Le vécu de nos rencontres sexuelles ne cesserait pas pour autant de varier en qualité et en intensité, entre extase sublime et décevante banalité, mais nous pourrions voir disparaître l’anticipation anxieuse de l’échec et l’obsession de la performance qui empoisonnent si souvent notre fonction sexuelle. L’angoisse de performance est soluble dans la négation même de la performance. Si l’essentiel devient la rencontre et non la capacité pénétrante et orgasmique, il n’est plus question de panne ni d’exploit. Il s’agit alors d’apprendre tout simplement, avec nos maladresses et nos moments de grâce, à faire de l’amour en faisant l’amour. Avec ou sans préliminaires ! Bon appétit.

Pr Armand Lequeux, Université de Louvain, Belgique.


Partagez vos réactions en nous écrivant à bulletin@sfms.fr

  Articles Originaux

BibliothEP : Étude d’efficacité d’une bibliothérapie de l’éjaculation précoce.
Projet de recherche mené en collaboration par l’Université de Liège et la Province de Liège, Département santé et qualité de vie, avec le soutien du Centre Psy Pluriel de Liège et des programmes de certificat de formation à la sexologie clinique des Universités de Bruxelles et de Louvain-la-Neuve (Belgique)

Etude de Philippe Kempeneers
Lire l'article...


Kempeneers

  A travers la littérature

Santé Sexuelle Féminine

Prise en charge conjugale de la vestibulodynie provoquée.
Analyse par Armand Lequeux, Louvain, Belgique..
Lire l'article...




 

Traitements pharmacologiques

Les effets des IPDE5 sur la morphologie et la fonction cardiaque sont confirmés (et précisés) par une méta-analyse
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l'article...

 

Psychologie

Implication des facteurs cognitifs et émotionnels dans l’excitation sexuelle masculine
Analyse de Nathalie Dessaux, Rennes, France
Lire l'article...

Où il est montré que la taille (des talons) a de l’importance !
Analyse de Nathalie Dessaux, Rennes, France
Lire l'article...




 

Dysfonction érectile

Traitement par Anti-TNFα et fonction érectile : une affaire à suivre ?
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l'article...

   

Ejaculation

Prise en charge de l'éjaculation prématurée : une réponse aux recommandations de l'ISSM
Réponse de Patrice Cudicio, Paris, France
Lire la réponse...

Éjaculation prématurée : dernière mise au point de l’ISSM
Analyse par Carol Burte, Cannes, France.
Lire l'article...




 

Faits extraordinaires, humour et Médecine Sexuelle

Mesdames, vous voulez améliorer votre qualité de vie sexuelle ?
Mangez des pommes !

Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l'article...

  Histoire de la Sexologie

Introduction

« Si tu ne sais pas d’où tu viens, tu ne sauras pas où aller »

Nous sommes tous passionnés par le domaine de la sexologie et de la médecine sexuelle. Nous l’exerçons au quotidien et nous cherchons constamment à l’améliorer. Mais savons-nous vraiment comment ce domaine est né et comment a-t-il pris forme pour devenir notre spécialité ?

Nous aurions pu demander à des historiens des sciences humaines de nous rapporter les réponses. Mais nous avons préféré demander à celles et ceux qui en ont posé les premières pierres ou qui ont simplement assisté à sa construction, de nous narrer leur histoire. Et à travers leurs histoires, nous laisser entrevoir, l’histoire de la sexologie, notre histoire...


Histoire d’un plombier devenu psychiatre - Episode 3
Ou un incident opératoire provoque une révolution thérapeutique

de Ronald Virag, Paris, France
Lire l'article...

  Diapothèque

Retrouvez plus de 220 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

  Revue de livre

Philippe Kempeneers, Sabrina Bauwens, Robert Andrianne (De Boeck-Solal, 2015)

 Cet ouvrage, publié notamment par des membres et/ou contributeur de notre Bulletin électronique, constitue le manuel de self-help décrit dans l’article rédigé par Philippe Kempeneers pour ce Bulletin.

Ce manuel de bibliothérapie offre à tous les hommes et à tous les couples confrontés à ce problème, des informations et des conseils afin de tenter de remédier à ce type de difficulté. Ce guide intéressera également les intervenants en santé (médecins, psychologues, sexologues, etc.) soucieux d’accompagner leurs patients devant faire face à une éjaculation précoce. Ils y trouveront un modèle et des lignes directrices thérapeutiques aisément applicables en première intention.


  Agenda

ESSM 17th Congress

5-7 Feb 2015
Copenhagen, Denmark
essm@cpo-hanser.de www.essm-congress.org/

Symposium SFMS/AIUS le 5 Février 2015

15:30 - Accueil - Gilbert Bou Jaoudé

15:35 - Traitement par Testostérone et Risques Cardio-vascualires - Pierre Bondil & Antoine Faix

- Pourquoi les alertes récentes ? Béatrice Cuzin
- Qu’en est-il réellement ? Pierre Desvaux
- Discussion

16:30 - Réflexions autour de l’Ejaculation Prématurée - Mireille Bonierbale, Juliette Buffat

- Les définitions récentes de l’EP : leur intérêt et leurs limites. André Corman
- Les classifications actuelles de l’EP sont-elles utiles à sa prise en charge ? Marie Chevret-Measson
- Discussion

17:25 Conclusions - Gilbert Bou Jaoudé

Symposium AIUS/SFMS le 6 Février 2015

Joint Symposium AIUS/SFMS New issues surrounding sexuality

Tension in scripts on sexuality: "Hypersexual versus asexual"

Group sex and sexological demand: specific features of clinical pictures

Sexual abstinence and unconsummated marriages: assessment and care

New sexuality for adolescents: from support to prevention of high-risk behaviours

HIV and high-risk behaviours

 

ISSWSH 2015 Annual Meeting

19-22 Feb 2015
Austin, TX, USA
isswsh@statusplus.net www.isswsh.org

ISSM/SLAMS/WAS Meeting : The New Sexual Medicine

14-15 March 2015
Panama City, Panama
www.panama2015.org

EAU 30th Congress

20-24 March 2015
Madrid, Spain Web eaumadrid2015.uroweb.org/

ASSM

27 – 29 Nov 2015
Durban, South Africa


  Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS


  Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous !

  Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr