eBulletin de la SFMS

  Bulletin d'information - n°45
  Juin / Juillet 2017

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de Transition

Ronald Virag, Béatrice Cuzin, Eric Huyghe, Carol Burte

  Editorial

Pourquoi une SFMS forte, scientifique et transversale ?

A l’initiative de Carol Burte lors de l’ESSM 2017 à Nice, j’ai accepté de consacrer temps et énergie à la renaissance de notre société avec les acquis de ses origines (Jacques Buvat), prolongés ensuite par Gilbert Bou Jaoudé. Pourquoi faire? Pour la faire entrer dans le monde nouveau qui est tellement à la mode en ces temps électoraux. Nous nous sommes adjoints Béatrice Cusin et Eric Huyghe afin de constituer un Comité de transition ayant l’ambition de faire de la SFMS la société scientifique de référence en médecine sexuelle.

Détaillons quelques instants ce que recouvre son sigle: le S de société “groupe organisé d’êtres humains ayant établi des relations durables, soumis à un règlement commun et qui ont un centre d’intérêt commun” ; LE F pour francophone :” ensemble des pays qui ont en commun l’usage partiel ou total , de la langue française”; MS pour médecine sexuelle qui regroupe selon la définition de l’AFU (association française d’urologie) tous les professionnels de santé qui s’occupe de la santé sexuelle (hommes et femmes réunis).

En un mot réunir les meilleures compétences du monde francophone dans tous les domaines de la médecine sexuelle. On a pu observer ces dernières années l’apparition de nombreuses structures d’enseignement dans de tel ou tel domaine de la médecine sexuelle. La SFMS a vocation à collaborer avec toutes ces structures souvent très spécialisées pour les faire connaître et contribuer à la transversalité de notre si vaste spécialité. Tous les professionnels de santé, quelque soit leur spécialité originelle s’intéressant à la médecine sexuelle sont concernés par notre appel car nombre de leurs malades sont concernés. Je pense aux cardiologues, aux diabétologues, aux neurologues et bien sûr aux urologues…sans oublier les psychiatres et les cancérologues. Trop de vos patients se plaignent de ne pas être entendus. La SFMS vous propose de vous donner les clefs d’une bonne approche de leurs problèmes sexuels, en organisant des sessions communes lors de vos réunions scientifiques. Une société scientifique puissante élargie à toutes les spécialités concernées est indispensable pour se positionner face aux pouvoirs publics. A l’initiative d’un des membres du CT ( Éric Huyghe) à Toulouse l’enseignement de la médecine sexuelle commencera sous forme d’initiation à la médecine sexuelle. C’est ce type d’action entre autres que la SFMS veut encourager.

Comme auparavant le bulletin sera notre lien essentiel. A l’heure du tout numérique c’est l’outil évident du lien entre tous les membres. Information et formation bien sûr comme cela existait déjà mais nous souhaitons une participation plus large de chacun d’entre vous. Cas cliniques, critiques d’articles, de livres et communications personnelles seront les bienvenues. De même informez nous de tout ce qui se passe dans le monde francophone.

Après avoir remis la SFMS sur les rails dans un delai maximum de deux ans, le CT remettra ses pouvoirs à un nouveau comité exécutif élu suivant les statuts.

Un dernier mot de l’ancien qui fêtera l’an prochain quarante années consacrées à traiter ce qu’on appelait autrefois impuissance1. Il est temps d’oublier rancoeurs, jalousies, ambitions personnelles et exclusives. J’entends souvent des regrets quant au peu de considération dont jouit notre spécialité: n’est-ce pas parce que nous n’avons pas su faire taire les egos des uns et des autres. Le temps est venu de s’unir pour amener la médecine sexuelle au niveau qu’.elle mérite et nécessite.

Ronald Virag

     Actualité

Neurosciences et sexualité :
Bilan et perspectives des connaissances actuelles

Article de Serge Wunsch

L'objectif de cet exposé est de présenter les dernières connaissances en neurosciences qui concernent les éléments critiques et fondamentaux de la sexualité, de les analyser et d'en présenter les principales perspectives.

Lire l'article...

    A travers la littérature

 Dysfonction érectile

Association entre le traitement de la dysfonction érectile et la mort ou les résultats cardiovasculaires après un infarctus du myocarde.
Analyse par Christophe Bonnin (Nice) et Patrick Bouilly (Cergy-Pontoise), France
Lire l'article...


 

Société

Relation entre l'utilisation des jeux vidéo and la sexualité chez l'homme adulte.
Analyse Carol Burte, Cannes, France
Lire l'article...


 

Articles Originaux

Une intervention exceptionnelle de reconstruction pénienne
de Rados Djinovic, Belgrade, Serbie
Lire l'article...


 

Echo des congrès

ESSM 2017 :

Peut-on conserver son pénis fonctionnel toute sa vie ?

Communication et compte rendu de Ronald Virag, Paris, France.

Lire l'article...

Take Home Message - Sexualité Féminine

Dr Carol BURTE- d’après le rapport du Dr Sandrine ATTALAH

Les sujets présentés au sujet de la santé sexuelle féminine et de ses dysfonctions ont été :

Livres des abstracts de l'ESSM 2017

Vous êtes membres de la SFMS ?
Demander les codes d'accès au site pour les consulter.

Ecrivez-nous à contact@sfms.fr !

http://www.essm.org/education-certifications/essm-congress-2017-abstract-book/

  Diapothèque

En direct de GynoMonaco ! 5 nouvelles présentations on été ajouté.

Retrouvez plus de 230 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

  Revue de livre

Un livre indispensable et passionnant: Un cerveau nommé désir avec en sous titre Sexe, Amour et Neurosciences, chez Odile Jacob

Le livre de Serge Stoléru paru fin 2016 doit absolument prendre place dans toutes les bibliothèques des sexologues, toutes spécialités confondues. Fort de vingt ans de recherches centrées sur la neuro imagerie fonctionnelle, l’auteur nous emmène dans un voyage au centre du cerveau du désir qui nous laisse un peu étourdis mais ô combien enrichis. De la recherche clinique bien comprise et rigoureuse, que j’ai partagée un temps avec lui quand il cherchait un moyen fiable de mesurer les variations de volume du pénis lorsqu’il projetait à ses patients, des images érotiques pour les analyser en IRM fonctionnelle. Vous découvrirez toute la connectique cérébrale du parcours amoureux. Audacieux, il tente aussi d’établir, lui le psychanalyste du début un lien avec les fulgurances théoriques de Freud; Le ton est vif, malgré l’aridité du sujet car l’auteur écrit bien et est cultivé. Un must.

Ronald Virag


    Agenda


  Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS


  Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous !

  Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr