eBulletin de la SFMS

  Bulletin d'information - n°50
  Mai 2019

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Editorial

Chers collègues et amis

Comme annoncé lors du précédent bulletin, nous avons réalisé un symposium conjoint avec l’AIUS bilingue francais/anglais lors du 21 ème congrès de l’ESSM à Ljubiana en février dernier

La symposium comportait trois parties :

 

La première, une table ronde (« Les enjeux du millénaire : quelle médecine sexuelle pour les jeunes générations » ) é tait une refléxion autour de la sexualité des jeunes générations, véritable défi pour la médecine sexuelle :

  • Béatrice CUZIN s’est chargée d’introduire les notions sociologiques de générations X, Y et Z ,

  • Eric HUGHE a présenté le nouveau programme français d’éducation sexuelle, mis en place cette année,

  • Laure GRELLET a développé les comportements relationnels et sexuels de la génération Y avec les enjeux que cela représente en matière de prévention.

  • Marie Laure GAMET a livré son expérience dans la prise en charge des jeunes victimes et auteurs de violences sexuelles.

  • Astrid Ahler (Suisse) a présenté les liens entre la contraception hormonale, la sexualité et les troubles sexuels

  • Enfin Mohamed Karim CHERIF nous a fait part de la mise en place en Tunisie, d’un programme d’éducation à la sexualité.

Dans la deuxième partie de symposium, un état de l’Art (« La pharmacologie dans la prise en charge des dysfonctions sexuelles feminines »), Sandrine ATTALAH a fait le point sur le traitement médical des dysfonctions sexuelles féminines.

Et pour conclure cette réunion, en troisième partie, une lecture (« Traitement de Remplacement de la Testostérone et prostate ») par le président de l’ISSM, Luis Otavio TORRES (Brésil), francophile qui nous a fait l’honneur de sa présence.

Vous trouverez les communications en texte et en diapositives.

Bonne lecture !

Bien cordialement à vous

Béatrice Cuzin et le bureau de la SFMS

Echo des Congrès - ESSM 2019

Des générations X aux Générations Z
Quelques clés pour mieux comprendre.

Béatrice Cuzin,

Selon la classification de William Strauss et Neil, « génération X » désigne les Occidentaux nés entre 1966 et 1976 (pour d’autres spécialistes,  la période 1961 -1983).

Génération Z désigne ,  en Occident, toutes les personnes nées entre 1980 et 2000/ L’origine de de ce nom provient de la génération précédente, nommée génération X et de la phonétique anglaise de l'expression "Y" (prononcé / waɪ /), ce qui signifie  « pourquoi».

Lire l'article...

 

Quelle médecine sexuelle pour la prise en charge de la santé sexuelles pour les générations Y ?

Dr Laure Grellet

Trois enquêtes ont été successivement menées au Royaume Uni, entre 1990 et 2012 , les études NATSAL ( National Surveys of Sexual Attitudes and Lifestyles) . Les participants étaient âgés de 16 à 44 ans. Elles ont pu mettre en évidence certaines données permettant d’affirmer une augmentation de l’activité sexuelle et une plus grande diversité des pratiques, surtout chez les jeunes femmes...

Lire l'article...

 

La pharmacologie dans le traitement des dysfonctions sexuelles féminines

Dr Sandrine Attalah

Pour parler de cette question, nous devons nous rendre compte que nous allons affronter 3 problèmes :

  • Tout d’abord bien comprendre les dysfonctions sexuelles féminines ( DSF).
  • Ensuite, nous rendre compte de l’absence actuelle de pharmacothérapie pour le traitement des DSF.
  • Enfin envisager l’efficacité des futurs traitements médicamenteux.

Lire l'article...

 

Expérience de la France : Place de la médecine dans la prise en charge des violences sexuelles des générations Y-Z

Dr Marie Laure Gamet

En France, les violences sexuelles (VS) sortent peu à peu du silence depuis les années 2000. Ceci est dû à l'explosion de la communication autour de ce sujet avec # metoo. Les générations Y-Z sont particulièrement concernées: en 2018, le nombre de plaintes pour violences sexuelles a augmenté de 20%, en particulier chez les 20-30 ans (source: ministère de l'Intérieur français 2019).

Lire l'article...

 

Expérience TunisienneVers un programme d'éducation sexuelle

Dr Mohamed Karim Cherif

La sexualité est un élément très important de la santé et du bien-être. Elle joue un rôle central dans le processus de maturation psychosociale. L’OMS insiste sur l’importance de l’éducation sexuelle, en particulier à l’école. En Tunisie, comme dans les pays de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient, l’éducation sexuelle est encore absente des programmes scolaires. Plusieurs études nationales sur la santé reproductive en Tunisie ont montré que les jeunes tunisiens commencent leur vie sexuelle plus tôt qu’avant et même parfois sont sexuellement actifs pendant leur adolescence.

Lire l'article...

 

Traitement de substitution par la testosterone et effet sur la prostate

Dr Luiz Otavio Torres

Une enquête a été menée auprès de médecins de différentes nationalités. Elle montre que le risque de cancer de la prostate est l’une de leurs principales préoccupations quand on parle de testostérone.

Lire l'article...

 

Diapothèque

5 nouvelles présentations concernant l'ESSM 2019 enrichissent notre diapothèque :

Retrouvez plus de 230 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

  Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS


  Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous !

  Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr