eBulletin de la SFMS

  Bulletin d'information - n°43
  Mai/Juin 2015

Si vous ne visualisez pas ce bulletin, cliquez ici.

Comité de rédaction

Directeur de la rédaction : Gilbert Bou Jaoudé
Secrétaire de rédaction : Nathalie Dessaux
Directeur de la publication : Alexandre Gilbert
Membres : Patrick Bouilly, Christophe Bonnin, Odile Buisson,
Pierre Desvaux, Marc Galiano, Armand Lequeux

  Editorial

Des connaissances à la science

Chers membres de la SFMS et autres lecteurs,

Ce 43ème numéro coïncide avec le 11ème  anniversaire de notre société et aussi le 6ème  anniversaire de son Bulletin.

Six années qui ont vu les rubriques du Bulletin de la SFMS s’élargir régulièrement, pour concerner  tous les champs de notre spécialité, et son contenu s’enrichir sans cesse d’articles, d’analyses d’articles et autres textes d’actualités scientifiques sans oublier bien sûr les présentations issues de divers congrès internationaux.

Six années qui ont vu ainsi naître, sur le site de la SFMS, la plus grande bibliothèque virtuelle de Médecine Sexuelle en langue française.

Mais l’accumulation de connaissances ne suffit pas pour en faire une science ! C’est pour cela que le Comité de Rédaction du Bulletin de la SFMS a toujours eu comme ligne de conduite de ne pas se contenter de vous rapporter en français le meilleur des publications internationales, mais d’y ajouter une analyse objective ponctuée par l’expertise des rédacteurs. Ainsi, non seulement nous avons des connaissances mises à jour pour tenir compte des progrès de notre spécialité mais nous avons aussi un regard critique sur ces connaissances pour les intégrer dans notre pratique quotidienne à chaque fois que cela est possible et contribuer ainsi au progrès de notre spécialité.

Et pour transformer définitivement nos connaissances en une véritable science, nous avons à partager nos expériences cliniques, discuter nos pratiques et profiter ainsi du champ d’expertise de chacun. C’est la raison pour laquelle vous avez la possibilité de réagir par un simple clic à chacun des textes du Bulletin et nous publions régulièrement certaines de vos réactions pour enrichir notre réflexion.

Des connaissances mises à jour, analysées, discutées et intégrées dans la pratique clinique peuvent ainsi contribuer à confirmer la Médecine Sexuelle comme une spécialité à part entière.

En tant que Président actuel de la SFMS je souhaite au nom de tous les membres et sympathisants un bon anniversaire à notre société et son Bulletin. Et au nom de la SFMS et du Comité de Rédaction de son Bulletin je vous donne rendez-vous dans les prochains numéros en vous assurant de notre volonté de poursuivre le travail débuté il y a six ans, grâce à notre passion et votre soutien.

Bonne lecture !

  le mot de la secrétaire de rédaction

Chers membres de la SFMS et autres lecteurs,

En Mai 2009 naissait notre Bulletin d’Information avec la même trame que celle que vous connaissez aujourd’hui.

Le cœur de ce bulletin est constitué bien sûr des analyses d’articles internationaux concernant les différentes disciplines qui touchent à la sexualité.

Avant de parvenir jusqu’à vous, la fabrication de ce bulletin passe par un certain nombre d’étapes : sélection des articles par le Comité de Rédaction,  proposition de ceux-ci à différents contributeurs (et que nous souhaitons ici remercier chaleureusement), puis traduction et commentaires éclairés de l'article par ces rédacteurs.

Notre société savante rassemble aujourd’hui les différentes communautés professionnelles à l’œuvre dans la prise en charge des dysfonctions sexuelles. Médecins et psychologues se côtoient, unis dans leur désir d’enrichir leurs connaissances, tant théoriques que cliniques, pour affiner une prise en charge toujours plus pertinente au service de leurs patients. Face à la diversité de vos profils, il nous semble important de vous interroger sur vos attentes afin de vous délivrer une information scientifique récente, de qualité, et qui réponde à vos questionnements professionnels. C’est pourquoi, vous recevrez très prochainement un courrier vous donnant accès à un questionnaire en ligne qui vous permetta de vous exprimer à ce sujet. Nous serions très heureux de votre large participation. La SFMS est une association et il nous semble primordial de vous faire contribuer à son évolution. Et nous serions également ravis d’enrichir notre équipe de rédacteurs !

En attendant cet échange que nous espérons nourri, nous vous souhaitons une agréable lecture de ce nouveau numéro.

  Carnet de sexologie clinique

Une piqûre de rappel.

Après l'avoir longuement écouté, je ne pus m'empêcher de lui faire part de mon émotion et de mon admiration devant sa capacité à ressentir et exprimer ce que j'appelai, par défaut d'une appellation plus pertinente, son ''vécu sexuel''.

 

Monsieur Dupont avait souhaité me rencontrer pour quelques consultations dans le cadre de ce que l'on peut considérer comme un processus de deuil de sa virilité. Une prostatectomie radicale élargie, suivie d'une radiothérapie et d'une hormonothérapie, ne lui permettait plus d'espérer la moindre manifestation érectile, d'autant plus qu'il refusait d'envisager toute espèce d'approche invasive comme les injections intracaverneuses ou l'implantation d'une prothèse. Après avoir pu sortir sa tristesse, son humiliation et sa colère du chaudron émotionnel dans lequel elles bouillonnaient, il en était venu à évoquer ce qu'il ressentait avant ce damné cancer lorsqu'il était en érection. Il put détailler et discriminer finement ses sensations, ses souvenirs, ses heureuses anticipations et sa fierté d'être habité par cette pulsion dont il aimait croire être à la fois le maître et l'esclave.

Il était très ému. '' J'ai soixante-cinq ans, j'ai bandé chaque jour pendant plus de cinquante ans et voici qu'aujourd'hui, pour la première fois, je me rends vraiment compte de ce que cela signifiait pour moi. Pourquoi attendre de perdre une joie, un bonheur, une potentialité pour en prendre conscience et les partager ? Mon épouse est décédée il y a cinq ans et je ne lui ai jamais parlé comme je viens de le faire aujourd'hui. Ma nouvelle compagne n'a pas, je le crains, les dispositions requises pour m'entendre à ce niveau et la qualité de notre intimité est sans doute trop faible. Je finirai par croire qu'en matière de sexualité, c'est souvent plus facile à faire qu'à dire ! "

Je ne pus qu'approuver mon patient et je me remémorai d'autres témoignages semblables. Celui de Madame Durant, par exemple. Malgré son âge avancé, elle vivait très mal le colpocleisis par lequel son gynécologue avait cru bon de résoudre définitivement les soucis liés à son prolapsus récidivant. " L'imbécile m'a donné des explications si confuses que je n'ai pas compris avant l'opération que ce merveilleux endroit serait définitivement muré et interdit d'accès. Que sait-il des jouissances vaginales, cet obsédé du bistouri ? Voulez-vous que je vous dise, docteur ? " Elle prit manifestement plaisir à décrire en détail son ''vécu sexuel'' et me confia, elle aussi, ses regrets d'avoir attendu d'en perdre les bénéfices pour en prendre conscience et en parler.

Je remerciai chaleureusement Monsieur Dupont de m'avoir rappelé, d'une part, qu'il n'est pas nécessaire d'avoir perdu l'accès à la jouissance pour s'en réjouir explicitement et la partager verbalement et qu'il est, d'autre part, souvent plus difficile (et parfois plus riche ?) de dire le sexe que de le faire.

Pr Armand Lequeux, Université de Louvain, Belgique.


Partagez vos réactions en nous écrivant à bulletin@sfms.fr

    A travers la littérature

Santé Sexuelle Féminine

Quel est le véritable impact de la contraception hormonale sur la fonction sexuelle féminine ?
Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France
Lire l'article...




 

Psychologie

Quels liens entre la vestibulodynie provoquée et le mode de réponse du partenaire ?
Analyse de Nathalie Dessaux, Rennes, France
Lire l'article...




 

Dysfonction érectile

Le tabagisme augmente le risque de dysfonction érectile (DE) dans plusieurs études épidémiologiques.
Analyse par Christophe Bonnin (Nice) et Patrick Bouilly (Cergy-Pontoise), France
Lire l'article...


 

Andrologie

Injections de Collagenase Clostridium Histolyticum dans la Maladie de Lapeyronie : Les résultats de l’étude de phase 3
Analyse par Marc Galiano, Paris, France
Lire l'article...

Analyse longitudinale du traitement de substitution par la testostérone chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate
Analyse par Carol Burte, Cannes, France.
Lire l'article...



 

Une méta-analyse sur la taille du pénis établit des courbes de normalité
Analyse de Nathalie Dessaux, Rennes, France
Lire l'article...




Société

Plaisir dans la souffrance et détresse sexuelle dans la recherche du plaisir au sein d’une population pratiquant le BDSM
Analyse de Patrice Cudicio, Paris, France
Lire l'article...





  Diapothèque

Retrouvez plus de 220 présentations de qualité, rédigées et présentées par des orateurs prestigieux dans différents congrès et manifestations scientifiques.
Accéder à la diapothèque...

  Revue de livre

  

Ce livre présente un intérêt pour toutes celles et ceux qui s’interrogent sur les relations entre hommes et femmes, les pratiques sexuelles courantes ou plus rares, et la façon dont chacun pimente son intimité, quel que soit son âge ou sa situation personnelle.

 Un livre précieux pour mieux exprimer ses désirs et utile pour mieux combler ceux de l’autre : un beau cadeau pour les amoureux à l’occasion de la Saint-Valentin.

Les cafés sexologiques sont un lieu idéal pour apprendre à communiquer et améliorer la compréhension entre hommes et femmes. Ils offrent un espace où l’on peut poser ses questions, parler de ses difficultés intimes et reprendre confiance en soi en trouvant des moyens pour apprivoiser et surmonter ses craintes face à la sexualité. Ils permettent de prendre conscience que chacun a en soi une polarité masculine et féminine et qu’il est important de concilier les deux pour trouver l’harmonie avec soi-même et dans son couple.  


  Billet d'humeur

Nul n’est prophète en son pays

On commémorait l’an passé le centenaire de la naissance de Henri Laborit (1914-1995) dans un assourdissant abîme de silence. Or cette homme par ses innovations multiples a bouleversé la médecine : mise au point du premier neuroleptique, hypothermie, neurolept analgésie.

 Ses travaux portant sur les comportements et les mécanismes neuropsychoendocriniens de la récompense et de l'inhibition de l'action sont d'un intérêt capital pour qui veut comprendre comment nous fonctionnons lors du passage à l'acte en général et à l’acte sexuel, en particulier. On peut le voir expliquer ses théories dans le très beau film d'Alain Resnais "Mon oncle d'Amérique". Je n'ai jamais eu la chance de le rencontrer mais Jean Doremieux, urologue strasbourgeois, l'avait contacté à l'époque des débuts de la papavérine, et sans l'informer de ma découverte, lui avait demandé quel serait à son avis le meilleur cocktail pour provoquer et entretenir une érection. après quelques instants de réflexion, Laborit répondit tout de go: “papavérine et adénosine”... Formidable intuition! Il se trouve que c’était une des premières associations que nous avions testé avec succès ( cf Papavérine et Impuissance - Les Editions du CERI page 31). Malheureusement l’adénosine et la papavérine précipitant, nous ne pûmes utiliser ce mélange en clinique.

Je me suis penché sur son histoire, sa destinée devrais je dire, lu une grande partie de son oeuvre scientifique et de vulgarisation. En toute modestie, j’ai trouvé, toutes proportions gardées, quelques similitudes entre son parcours et le mien. Chirurgiens tous deux, lui dans l’armée et plus précisément chirurgien de marine; nous avions opté pour une recherche clinique tous azimuts qui le conduisit lui vers les neurosciences avec le concours des psychiatres. alors que je me suis concentré sur la dysfonction sexuelle et comme nul ne l’ignore en glissant progressivement de la plomberie vers le “tout corps d’état”. Là où nous nous rapprochons, c’est sur le dédain dans lequel nos avancées scientifiques respectives ont été maintenues en France, tant qu’une reconnaissance internationale n’est pas venue. Et même l’hostilité, une fois la notoriété établie se maintient voir s’amplifie. Rappelons que Laborit récompensé par le prix Lasker qui est considéré comme l’antichambre du Nobel s’est vu refuser ce dernier, parce dit-on la Faculté en France ne l’avait pas soutenu. Curieux pays où l’innovation engendre la jalousie plutôt que l’imitation. Je me rappellerai toujours , l’escouade d’urologues français qui m’avaient tant critiqué, me félicitant, en apparence chaleureusement quand, en 1986, je reçus à New York des mains du Président de la Société Américaine d’Urologie (AUA) le Prix John Lattimer, pour mieux me vilipender par la suite. Et cela n’a jamais réellement cessé sauf à de rares exceptions près, qui ont nom Jean Michel Dubernard, Jean Pierre Sarramon,Bernard Lobel pour les anciens et Daniel Chevallier et Antoine Faix pour les plus jeunes. Sans parler du monde vasculaire qui continue d’ignorer superbement l’érection. Aujourd’hui encore, certains se permettent de mettre en doute ma probité scientifique quand je propose un nouveau traitement de la maladie de Lapeyronie, alors qu’après une première étude préliminaire aux résultats encourageants va se mettre en place une étude multicentrique. Pendant qu’on chipote ici, j’irai porter la bonne parole en Afrique et aux Etats Unis. A l’étranger comme d’habitude. Dommage.

La médecine sexuelle qui englobe toutes les dysfonctions se doit être multifocale et translationnelle. Elle n’appartient à aucune discipline définie ni concrètement, ni politiquement. Elle se doit de toutes les réunir et la SFMS est un bel outil pour ce faire. Le congrès de la Société Européenne qui se tiendra à Nice en 2017 est une belle occasion pour tous les acteurs de la médecine sexuelle francophone de montrer leur savoir faire. Faire taire les bisbilles d’école et les haines recuites. mettre en valeur les travaux innovant. Pour une fois, oublier la politique et se mettre à faire de la vraie médecine.

Ronald Virag, Paris, France

  Agenda

22nd World Congress of Sexology (WAS)

Singapore , 25- 28 Juillet 2015
www.was2015.org
22nd World Congress Secretariat

GUARANT International Na Pankráci 17, 140 21 Prague 4, Czech Republic Tel : +420 284 001 444 E-mail: was2015.secretariat@guarant.cz

3ème Congrès de la MESSM



15-17 Octobre 2015
Hurghada, Egypt

www.messm.org/web/index.php/meetings

ASSM

27 – 29 Nov 2015
Durban, South Africa

 

  Retrouvez les précédents bulletins de la SFMS


  Vous souhaitez devenir membre de la SFMS ?

Inscrivez-vous !

  Vous souhaitez nous contacter ?

Ecrivez nous à bulletin@sfms.fr

Si vous ne visualisez pas ce bulletin cliquez ici.
Je souhaite me désabonner de ce bulletin

Visitez notre site www.sfms.fr