Cabinet des Curiosités - Mesdames, prenez garde : votre démarche pourrait trahir vos capacités orgasmiques !

Santé Sexuelle Féminine

L’information de la patiente joue un rôle important dans l’impact de l’hystérectomie sur sa sexualité et sa satisfaction de l’intervention.

BRADFORD A et MESTON C. Journal of Sexual Medicine, 2007 ; 4 : 106-14

Analyse par le Dr Jacques Buvat, Lille, France

On sait que l’impact de l’hystérectomie sur la fonction sexuelle féminine est débattu, certains auteurs soutenant qu’elle la détériore fréquemment par les dégâts qu’elle cause à l’innervation génitale et d’autres niant tout effet négatif. En fait nombreuses sont les femmes qui se décrivent améliorées sexuellement suite à l’opération, mais certaines se disent au contraire aggravées. Par ailleurs la crainte d’un impact sexuel négatif de l’hystérectomie est fréquente chez les femmes avant l’opération.

Les auteurs ont fait à ce sujet une enquête sur internet à laquelle ont répondu 264 femmes ayant subi une hystérectomie simple (sans ovariectomie) au cours des 3 à 12 mois précédents. La proportion de celles qui rapportèrent une détérioration de leur sexualité fût un peu plus importante que celles des femmes qui se jugeaient améliorées : respectivement 37 et 24 %, en ce qui concerne le désir, 27 et 19 % en ce qui concerne le plaisir, 22 et 13 %, en ce qui concerne l’orgasme, mais au contraire détérioration chez 26 % contre amélioration dans une proportion un peu plus importante, 32 %, en ce qui concerne la dyspareunie. De plus 34 % des femmes rapportèrent une sécheresse vaginale après l’intervention.

L’une des conclusions les plus importantes de cette étude est que les femmes qui ont reçu une information objective avant l’intervention quant à son possible impact sexuel ont été significativement plus souvent satisfaites des résultats globaux de l’hystérectomie, sans que le fait d’annoncer de possibles conséquences sexuelles négatives soit significativement associé à une plus grande fréquence d’impact sexuel négatif. Par conséquent l’hystérectomie simple peut aussi bien améliorer que détériorer la sexualité à court et moyen terme. Là comme ailleurs informer objectivement les femmes avant l’intervention les aide à intégrer positivement les modifications qui suivront éventuellement l’intervention, et ne risque pas d’induire plus de dysfonctions sexuelles.

Mis à jour le 30 mai 2009