Santé Sexuelle Féminine

En fin de grossesse les rapports sexuels risquent-ils de déclencher l’accouchement ?

D’après T. Peng Chiong et coll, Obstetrics Gynecology 2007

Analyse par Michèle Buvat-Herbaut, Lille

En fin de grossesse, l’activité sexuelle est censée pouvoir déclencher le travail. Cependant, les études objectives dont nous disposons à ce sujet sont contradictoires. En effet, il se peut que les femmes conservant une activité sexuelle à ce stade soient très différentes de celles qui ne le font pas. Une étude randomisée a été mise en place en Malaisie, chez des femmes d’origine malaise, mais également indienne et chinoise.

Deux groupes ont été randomisés : l’un dans lequel les rapports sexuels étaient conseillés en fin de grossesse, et l’autre pour lequel aucun conseil n’était préconisé (grossesses de plus de 37 SA, mono-fœtales, en présentation céphalique et sans antécédent de césarienne). Cinquante deux pour cent des femmes du premier groupe ont eu au moins un orgasme pendant la période de l’étude contre 31 % de celles du second groupe. Le taux de déclenchement du travail n’a pas différé significativement dans les deux groupes. Les conséquences sur la fin de grossesse et l’état de l’enfant ont été identiques.

Cela voudrait pouvoir dire qu’au moins en Malaisie, les rapports sexuels ne permettent pas de déclencher l’accouchement … !