sans titre 1

Actualités

L’Association pour le Développement de l’Information et de la Recherche sur le Sexualité (ADIRS) : déjà dix ans d’activité

Dr Antoine Lemaire, Président de l’ADIRS

L’ADIRS (Association pour le Développement de l’Information et de la Recherche sur le Sexualité ) est une association dont le rôle est d’informer le public sur la sexualité et ses problèmes .Cette association a été crée en 1999, à l’initiative du Dr Jacques BUVAT, et avec le temps, a développé ses moyens de communication auprès du public par le biais d’Internet (www.adirs.org), et par la ligne d’appel téléphonique (08 25 00 00 10)

Bilan de la Ligne Téléphonique

La ligne téléphonique a été opérationnelle depuis l'année 2000.

Depuis sa création, le nombre d'appels reçus entre 2004 et 2007 est de 10 979, et la plupart des appels étaient issus de la France.90 % des appelants étaient des hommes et 10 % des femmes, et la moyenne d'âge des gens appelant l'association est de 50 ans environ. Un questionnaire est complété à chaque appel, permettant de préciser les comorbidités que présente éventuellement l'appelant . 20 % des hommes qui appellent ont des problèmes cardio-vasculaires, et 10 % des hommes ont un problème de diabète.(figure 1)


figure 1

Enquêtes réalisées auprès d’associations de patients

Nous avons donc été frappés de l'importance de la demande des patients diabétiques, et c'est à cette occasion qu'une enquête a été faite auprès de l’AFD (Association Française des Diabétiques) en 2002.

Un an plus tard le même type d'enquête a été effectué auprès d'autres patients porteurs d'une autre pathologie chronique, à savoir les insuffisants respiratoires.

Dans les 2 groupes de patients, 59 % estiment qu’il y a une relation entre la pathologie chronique qu’ils présentent et leur problème sexuel.
65% des patients déclarent que le problème sexuel a détérioré leur qualité de vie (diabétiques : 70,1% ; pathologie respiratoire : 64,5%) et
Plus de 65 % des patients souhaitent une aide à ce niveau (diabétiques : 78,2% ; pathologie respiratoire : 65%)
1/3 des patients souhaitent avoir une information simple, 1/3 un traitement spécifique, 1/3 un traitement spécifique associé à des conseils d’ordre sexothérapique
Seuls 13% estiment que la prise en charge par le corps médical est bonne, 87 % ne se prononcent pas ou la jugent insuffisante.

Ainsi par ces deux enquêtes, nous pouvions mettre en évidence l'attente des patients et le souhait qu'ils avaient que le corps médical évalue régulièrement avec eux, au cours de leur suivi, leur sexualité .

Bilan du site internet

Les visites sont la plupart du temps initiés sur le territoire français mais le tableau ci dessous montre que de connections se font à partir d’un peu tous les pays .

Bilan du site internet de l'ADIRS

L’activité du site :

Il reçoit en moyenne 500 visites par jour .
Les campagnes télévisées d’information sur les troubles de l érection dont l’ADIRS a été le sponsor, grâce au soutien des laboratoires Lilly , ont incité de nombreuses personnes à visiter le site internet www.adirs.org

Les expressions les plus couramment utilisées par l’internaute et qui l’amènent sur le site via des moteurs de recherche sont représentées sur le tableau suivant :

 

Rang

Expression

Visites

1

ADIRS

3 309

 

2

vacuum

1 986

 

3

positions sexuelles

920

 

4

position sexuelle

867

 

5

femmes fontaines

783

 

6

candidose génitale

764

 

7

sexualite

763

 

8

www.adirs.org

635

 

9

adirs.org

579

 

10

les positions sexuelles

344

 

11

maladie de la peyronie

311

 

12

chlamydiose

304

 

13

absence de désir

301

 

14

position sexuel

280

 

15

question

279

 

16

candidose genitale

252

 

17

condylomes

227

 

18

absence de desir

197

 

19

position sexuelles

170

 

20

absence de désir sexuel

164

 

21

erection

146

 

22

ejaculation precoce

145

 

23

CANDIDOSE

124

 

24

adirs.com

119

 


Le forum est le lieu du site le plus visité ; 10 à 20 questions y sont posées quotidiennement .

Forum du site de l'ADIRS


Les 10 questions les plus souvent posées sont répertoriées sur le tableau ci dessous :

Questions posées à l'ADIRS

On constate ainsi que, malgré l’évolution de la société , de nombreuses personnes ont encore des difficultés à aborder des problèmes sexuels relativement fréquents comme les troubles de l’érection ou à trouver un thérapeuthe; les questions se rapportant aux troubles de l’érection ou aux perturbations de l’éjaculation étaient formulées dans le sens où le « patient » souhaitait savoir si « çà pouvait se soigner » ou s’il existait « des traitement vraiment efficaces » .

Conclusion

Un meilleur accès à l’information médicale et une communication plus importante sur le thème de la sexualité et de ses problèmes aident les patients à ne pas accepter avec fatalisme la survenue d’un problème sexuel.
Il persiste encore des croyances erronées ; celles –ci constituent un frein à la mise en route ou à la poursuite du traitement (1). L’intérêt d’une association telle que l’ADIRS est d’être au contact du public et de pouvoir répondre aux questions que toute personne peut se poser lorsqu’elle se trouve en difficulté dans sa sexualité. Aujourd’hui encore l’ADIRS peut rendre service à vos patients s’ils sont concernés par un problème sexuel pour lequel vous n’êtes pas à même de répondre à leurs interrogations.



(1) Fisher WA; Rosen RC; Eardley I; Niederberger C; Nadel A; Kaufman J; Sand M The multinational Men's Attitudes to Life Events and Sexuality (MALES) Study Phase II: understanding PDE5 inhibitor treatment seeking patterns, among men with erectile dysfunction. J Sex MED. 2004 ;1:150-160